télécharger ebook gratuit maquillage

comment soigner ses cheveux très secs

Comme tu le sais surement, j’ai vécu il y a quelques mois un drame capillaire – lol – dont je t’ai parlé sur le blog et ma chaîne YouTube. Aujourd’hui, je partage avec toi mes techniques ainsi que les produits que j’ai utilisés pour amélioré leur texture et leur redonner vie.

Il faut dire qu’après la décoloration choc et la re-coloration par la suite, mes cheveux étaient très endommagés. Ils étaient secs, cassants, sans aucune brillance et plus proches de la texture de la paille que de celle d’une crinière. Bref, ce n’était pas gagné !

Dans la vidéo qui suit ainsi que dans l’article, je t’explique les stades par lesquels j’ai dû passer pour retrouver des cheveux plus sains et plus beaux.

Je mise sur les masques

Donc, la catastrophe en question m’a laissé avec une chevelure plus courte mais aussi avec des cheveux très abimés. Disons qu’une bonne partie d’entre eux étaient morts mais je ne voulais pas les couper tout de suite pour ne pas qu’ils soient trop courts.

En effet, je te rappelle que j’étais partie pour avoir des cheveux longs blonds et que je me retrouvais finalement avec des cheveux courts châtains-bruns. Tu parles d’une déception !

Pour retrouver de la brillance, de la douceur et surtout une qualité de cheveu un peu meilleure, j’ai décidé de miser sur des soins des cheveux efficaces : les masques.

Les masques naturels

La première étape de ma thérapie capillaire a été de m’appliquer de l’huile de ricin sur l’ensemble du crâne. En effet, si l’huile de ricin n’hydrate pas le cheveu, appliquée en racine avec un petit massage, elle permet d’accélérer la pousse.

Pendant que l’huile reposait sur mes racines, j’appliquais sur l’ensemble des longueurs, et surtout les pointes, de l’huile de coco et/ou de l’huile d’amande douce. Elles sont connues pour nourrir les cheveux secs et laisser un peu de douceur.

Et puisque le soin devait être intense afin de ramener à la vie au plus vite mes cheveux, j’enroulais ma tête de cellophane, je la couvrais d’un bonnet, et je dormais avec cette mixture sur le cuir chevelu. Autant vous dire que je n’ai jamais été aussi sexy ! Mon copain peut en témoigner… 🙂

Au réveil, je me lavais les cheveux trois fois – l’huile de ricin est si épaisse qu’elle rend les cheveux gras à l’extrême –  et je passais à l’étape suivante.

Masque Kérastase Masquintense

masquintense kerastase l'oreal

Après m’être lavée les cheveux avec un shampoing anti-décoloration – totalement inefficace puisque mes cheveux ont dégorgé pendant un mois, 2 à 3 fois par semaine – je passais au second masque.

Cette fois-ci, je laissais reposer pendant 1 à 2 heures le masque Kerastase Masquintense sur ma tête, toujours emballée de cellophane et recouverte d’un bonnet en laine. Merci mon Dieu, nous étions en hiver !

Après ça, rinçage et coiffure sans jamais utiliser d’outils chauffants. D’ailleurs, en 6 mois j’ai dû utiliser les plaques ou le fer à boucler 5 ou 6 fois maximum !

Résultat, avec cette thérapie intense mes cheveux semblaient un peu moins ternes mais la différence était loin d’être flagrante. J’avais besoin d’un électrochoc pour les ramener à la vie.

Le lissage brésilien

J’ai alors pensé au lissage brésilien pour injecter de la kératine dans mes cheveux et leur offrir une seconde jeunesse.

Le processus était vraiment long – comme tu peux le voir dans l’article et la vidéo dédiés à ce lissage – et le résultat n’était pas non plus spectaculaire. Mes cheveux semblaient plus soyeux, comme si les écailles étaient plus serrées, mais j’étais loin d’avoir la chevelure d’Eva Longoria.

Les shampooing et masque spécial lissage brésilien

shampoing soin keratine absoluliss

Avec ce lissage, je devais utiliser des soins adaptés qui sont sans sulfate et sans silicone, afin de préserver l’intégrité de mes cheveux et permettre aux soins de vraiment les pénétrer.

Je n’étais pas fan de ces produits, notamment du shampoing. En effet, ne me demande pas pourquoi, mais tous les ans, en avril-mai, j’ai le crâne qui gratte. Et avec ces produits, les sensations étaient comme décuplées.

Au départ, je ne voulais pas lâcher l’affaire car il me fallait absolument des produits sains sans sulfate ni silicone. Mais les sensations étaient vite intenables.

Quand j’ai décidé de retourner vers mon shampooing Head & Shoulders anti-démangeaison je n’étais vraiment pas triste. D’autant plus que l’absence de sulfates dans les shampooings pour lissage brésilien  les rendait très difficiles à faire mousser, ce qui avait le don de m’énerver.

L’huile sèche Absoluliss

En testant le lissage brésilien Absoluliss Suprem, j’ai aussi eu l’occasion de tester l’huile sèche qu’ils recommandaient.

Cette huile me semblait être un réel atout mais, lorsque j’en appliquais un peu plus qu’à l’accoutumée, elle laissait un effet gras sur mes cheveux. Alors bien sûr, c’est une huile, mais je pensais que le fait qu’elle soit « sèche » ferait un réelle différence.

Elle n’était pas aussi grasse que l’huile de ricin ou même de l’huile de coco par exemple. Mais j’ai vite compris que ce n’était pas une huile que je pouvais mettre sur mes cheveux fins deux jours d’affilée sans les laver entre temps.

Alors j’avoue, je l’ai laissée de côté et je suis repartie dans ma croisade contre les pointes cassantes et desséchées.

La solution incontournable

J’ai été patiente mais je n’ai finalement pas eu le choix : il a fallu que je coupe de nouveau mes cheveux. Les pointes étaient si sèches qu’elles ne seraient jamais revenues. J’ai donc fait appel à mon ami Nicolas pour me faire un carré droit au niveau de la clavicule.

D’ailleurs, si tu vis toi aussi un drame capillaire, n’hésite pas à couper ce qui est très endommager pour retrouver de beaux cheveux. Je sais que c’est dur, il va falloir te faire à l’idée, mais crois moi, c’est souvent la meilleure solution. (Main sur l’épaule pour te soutenir dans cette décision difficile 😉 )

Je te conseille de couper tes cheveux droits, sans faire de dégradé, afin de ne pas les affaiblir encore plus qu’ils ne le sont déjà. Ça donnera un peu plus de « corps » à ta chevelure et on verra moins leur texture abimée, si comme moi tu n’as pas pu couper tout d’un coup.

Dans quelques mois, je retournerai chez Nicolas et couperai les 7-8 cm restant de cheveux abimés car je sais qu’ils ne reviendront jamais.

Ça me fait mal de te dire ça mais, il faut se rendre à l’évidence : les cheveux sont des parties « mortes » de notre corps. Il est quasi impossible d’agir sur leur texture quand ils atteignent un niveau de dommage aussi élevé que celui que j’ai connu par exemple. (Main sur l’épaule si tu en as encore besoin 😉 ).

Mes soins du moment

miracle moist aussie

En ce moment, je teste la gamme Miracle Moist de Aussie pour essayer de retrouver un peu de brillance et d’hydratation. Je ne me voile pas la face, je sais bien que le résultat ne sera pas « miraculeux » – contrairement à ce qu’ils disent – mais je pense que cela ne leur fera pas de mal pour autant.

Je trouve mes cheveux doux et légers après avoir utilisé le shampoing, le démêlant et le soin miracle en 3 minutes. Et leur odeur est complètement envoutante ! Ces soins capillaires sentent la barbe à papa – je crois, ça fait un moment que je n’en ai pas mangé – et c’est juste un délice !

J’envisage aussi de reprendre les masques naturels pour ma conscience, en espérant que les actifs parviendront à atteindre le coeur de mes cheveux malgré l’utilisation de produits contenant du silicone. N’empêche que ce sont des produits que j’ai toujours utilisés et qu’avant mon désastre capillaire, j’avais une qualité de cheveux tout à fait convenable.

Le meilleur conseil que je peux te donner pour sauver tes cheveux

Si tu es en plein drame capillaire, le meilleur conseil que je peux te donner est malheureusement de couper la partie irrécupérable et de procéder à des masques naturels de manière intense.

Parmi tous les produits dont je t’ai parlés dans cet article, je pense que le plus efficace est le masqintense de Kerastase. Je trouve que mes cheveux se sont un peu réveillés après les cures et il m’a été recommandé par au moins 7 personnes différentes, des amies comme des coiffeurs.

Si tu t’y connais en cheveux ou bien que tu es coiffeuse, donne moi tes conseils en commentaire afin que celles qui comme moi ont subit des dommages puissent retrouver une belle chevelure ! 

Peut-être qu’après tout couper n’est pas la seule solution ? Je te laisse le soin de me donner ton avis. 🙂

Partage cet article !
Cola