new york style mode

Me voilà donc revenue de la Grosse Pomme et pour ce premier article de come back, je ne peux m’empecher de partager quelques réflexions, nées lors de mon voyage à New York, avec toi.

Une des questions que je me suis posée avant de partir était « existe-t-il un New York style ?« , c’est à dire un style vestimentaire propre à la ville, comme on peut souvent le penser, ou comme on peut parfois le voir avec la ville de Los Angeles.

Après 10 jours de voyage et de découvertes dans les rues de la ville américaine, voici mes réponses à propos du New York style.

Ma vision du New York style

New York est une ville fascinante. Si tu y es déjà allée, alors tu sais forcément de quoi je parle. D’ailleurs, quelle est la chose qui t’a le plus surpris la-bas ?

Si tu n’y es pas encore allée, attend un peu, une série de vlogs tournée pendant les vacances arrive bientôt ! 🙂 Abonne toi au blog pour ne pas la rater, en plus, tu recevras un cadeau !

Pour moi, ce qui m’a le plus surpris, c’est la question du « New York style », je crois.

Avant de partir, je me suis dit que je verrai forcément de très grosses tendances mode dans la ville mais c’est finalement une autre facette de la mode que j’ai découvert, et avec une agréable surprise d’ailleurs.

Le New York style n’existe pas

new york style existe pas

Il n’existe pas à proprement parler de « New York style » car chacun est différent et arbore sa personnalité à travers ses vêtements. La population est beaucoup plus éclectique que ce que l’on peut trouver en France, sans notion de jugement sous-jacente, et ça fait un bien fou !

Les vêtements et l’apparence physique sont de très forts moyens de se différencier, et à New York, on n’hésite pas. J’ai vu de très nombreux styles différents et même des styles inconnus/inventés.

Les hommes maquillés sont très fréquents, comme le mélange des styles vestimentaires ou encore les filles aux cheveux bleus, verts ou roses.

J’ai beaucoup apprécié de voir autant d’originalité et surtout une si grande acceptation. Les personnes dont je vous parle sont loin d’être des originaux marginaux, mais bien des personnes intégrées à la société et qui ont un travail.

C’est bête et fou de dire ça car ça devrait totalement être normal, mais avouons qu’en France, on vois rarement une employée de banque aux cheveux bleus ou encore un vendeur en talons.

En France, l’apparence physique est assez règlementée, surtout dans le monde du travail, et dès que l’on est un peu original on se ferme des portes.

A New York, la mentalité est complètement différente et il n’existe pas de « New York style » à proprement parler. Chacun adopte le style qui lui plait sans forcément risquer d’être pointé du doigt. Quelle liberté !

Ou bien peut-être que si

Et si finalement, c’était ça, le New York style ? De ne pas vraiment en avoir et de pouvoir adopter les vêtements et couleurs qui nous plaisent, qu’importe les sexes ou les préjugés ?

La première fois déjà où j’avais visité la ville, j’avais ressenti une très grande liberté. Je m’étais directement fait la réflexion : « Ici, tu peux porter un caca sur la tête, personne ne te regardera de travers« . Bon, sur le caca, j’exagère un peu, mais c’est pour dire que là-bas, aucun style ne choque.

J’ai par exemple vu dans le métro un homme en collants bleus transparents et troués qui laissaient voir tout son slip et qui portait des dreadlocks. Le style d’en haut n’allait pas du tout avec le style d’en bas mais finalement, personne n’était choqué, et moi non plus.

L’originalité est-elle une bonne chose ?

La mentalité des New-yorkais est très libre. Bien plus libre que celle des Français. Je m’attendais à voir des tendances très marquées pour ce New York style, et même si tout le monde n’est pas hyper original, je dois dire que ça n’a finalement pas été vraiment le cas.

Et toi qu’en penses-tu ? Serais-tu choquée d’être servie par un serveur aux cheveux bleus ou tatoué sur le visage ? Donne moi ton point de vue sur le sujet dans les commentaires, je dois dire que c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup !

Partage cet article !
Cola