Toi aussi ta peau, tes imperfections, la forme de tes yeux ou de tes lèvres t’énerve(nt) mais « tu fais avec » ?

Ouais, moi aussi c’est mon cas. Mais j’ai appris à camoufler mes défauts et mettre en valeur mes atouts grâce au maquillage pour me sentir plus belle et gagner confiance en moi.

Et pour être complètement honnête avec toi, c’est la première raison qui m’a poussée à m’intéresser à l’univers de la beauté et du makeup quand j’avais 18 ans. Je me sentais très mal dans ma peau, sans que personne ne le sache, et j’aurais presque tout fait pour ressembler à quelqu’un d’autre.

Et c’est justement en essayant de ressembler à quelqu’un d’autre que j’ai découvert l’univers passionnant du maquillage –auquel je suis maintenant addict – et surtout que je me suis découverte moi-même.

Laisse-moi te raconter mon histoire et comment je suis devenue maquilleuse certifiée : en 2008, j’obtiens mon bac scientifique et j’entre à la fac de biologie.

Mais… Je manque à tous mes devoirs ! Je ne me suis même pas présentée 😅.

 

 

coline lopes colashood

Coucou, moi c’est Coline !

Je suis une jeune Marseillaise de 27 ans – ah, tu te disais bien que j’avais un petit accent chantant !– expatriée près de Cannes. J’ai finalement décidé de se consacrer entièrement à sa passion : sublimer les femmes et leur apprendre à se mettre en valeur pour se sentir enfin confiantes grâce au maquillage.

Que les femmes se sentent magnifiques, à l’aise avec leur image et merveilleusement bien est ma mission n°1. Et mon expérience personnelle m’a appris que se sentir belle et avoir confiance en soi, ce n’était pas essayer de ressembler ou d’être quelqu’un d’autre. C’est en fait de s’accepter telle que l’on est, et surtout de mettre en valeur nos atouts !

Capitalisons sur nos atouts, ma belle, plutôt que de nous attacher à faire la liste de ce qui ne va pas chez nous ! Même les plus belles femmes du monde n’aiment pas certaines choses chez elles.

Tu sais ce que c’est pour Beyoncé ? Ses oreilles qu’elle trouve trop grandes ! Sérieux, qui a remarqué que Beyoncé avait de grandes oreilles ??? On est d’accord.

Et pourtant ça ne l’empêche pas d’être une femme magnifique, forte, inspirante et à qui tout réussi – Oui, si tu ne l’as pas encore remarqué, tu comprendras au fil des pages et de mes vidéos que je suis une vraie fan de Queen B 🐝.

Au contraire, tu as sûrement plus entendu parler de sa voix, de ses chansons, de son talent pour la performance (ou encore de ses fesses), parce que c’est là qu’elle porte le plus d’attention et de travail : sur ses atouts !

Alors tu vois, je te propose dès maintenant d’être ta propre Beyoncé. Ensemble, on va mettre en valeur tes atouts grâce au maquillage pour que tu te sentes aussi confiante, sublime et puissante que Beyoncé lorsqu’elle entre sur scène – ou tout autre personne qui t’inspire.

Comment je vais faire ? 

Comme je le fais déjà parce que c’est une méthode qui fonctionne ! Je ne suis pas les tendances et je n’applique pas tous les derniers trucs et astuces à la mode aveuglément, à toutes les femmes qui demandent mon aide.

Nous ne sommes pas la plupart des femmes, je te rappelle. Chacune de nous est unique et nous méritons donc d’être sublimées sur-mesure. C’est le meilleur moyen de mettre une femme en valeur et de lui donner ce sentiment spécial de confiance que l’on ressent quand on se trouve BELLE. 

  • Coline a pris le temps d’écouter mes envies et de me conseiller sur ce qui m’irait ou pas selon son expertise. Je lui ai fait confiance et le résultat était même au delà de mes espérances ! Merci à elle d’avoir participé à rendre cette journée inoubliable !

    Sarah
  • A l’écoute et patiente, Coline a complétement répondu à mes attentes, j’étais si heureuse du résultat ! Très sympathique, professionnelle et douce je me suis sentie bien chouchoutée et à l’aise le jour J, également lors des essais. Maquillage de qualité, mise en beauté réussie et approuvée par tout le monde. Je recommande +++++++!

    Alexandra

Je suis la mieux placée pour t’aider parce que…

Si aujourd’hui j’ai la capacité de sublimer les femmes, de les aider à prendre confiance en elles et à aimer leur image, c’est parce que c’est un processus que j’ai d’abord appliqué à moi-mêmeet c’est là qu’on comprend pourquoi dans les avions on nous dit de se mettre le masque à oxygène en premier avant d’aider les autres #RienAVoirMaisUnPeuQuandMême. 

J’ai un grand frère, Romain, qui a été une vraie pain in the ass toute mon enfance – je t’aime fort Romain ❤. De ma naissance jusqu’à ce qu’il aille au collège, il n’a cessé de me répéter que j’étais moche, laide, que je servais à rien (et j’en passe et des meilleures) – j’en connais un qui n’a pas vraiment accepté de ne plus être enfant unique 😉.

Et forcément, à force de me le répéter, je l’ai cru. Bien sûr, les adultes disaient des trucs du genre « Mais qu’elle est mignonne« , « Oh elle est belle ta fille« , mais j’étais convaincue qu’ils disaient ça par politesse, parce qu’ils étaient adultes et que c’était mon frère qui disait la vérité. Après tout, lui c’était un enfant et il n’avait rien à perdre à me froisser et puis… « la vérité sort toujours de la bouche des enfants« . 

Bref – je te rassure aujourd’hui tout va bien entre nous on est très proches – tout ça pour dire que j’ai grandi avec une grande insécurité qui s’est accentuée à l’adolescence. Mon frère avait arrêté de me persécuter mais des (milliers de) boutons avaient fait leur apparition. J’étais foutue. 

Ça et les problèmes de coeur de l’adolescence, j’avais autant confiance en moi qu’une petite cuillère en plastique posée sur le coin d’une plaque électrique encore chaude. 

A cette époque, je crois bien que j’aimais Rihanna encore plus que Beyoncé. Elle me rappelait en fait ce que j’avais toujours voulu être et que je n’étais pas, ou pas assez : une belle métisse aux yeux verts avec un super boyfriend qui était Chris Brown – que j’aimais avant même qu’il soit avec Rihanna et que je n’ai plus du tout aimé après le drame (Je me demande si on est toujours sur un site de maquillage à ce niveau-là ?). 

Vois-tu – et je vais là peut-être t’étonner – je suis métisse. Mon père est d’origine Cap Verdienne, ma mère d’origine Italienne et j’étais alors la plus claire de la famille du côté de mon père.

Tous sont plus foncés, ou au moins typés avec les yeux tirés, la peau hâlée… et moi je me suis ramenée avec la peau claire et les yeux verts, encore du jamais vu dans la famille – ce qui a été un argument pour mon frère pour me dire que j’avais été adoptée. Mais n’avais-tu donc pas de limite Romain ???

Et si ma famille était très fière d’une petite fille claire aux verts, moi je ne rêvais que d’être plus foncée – mais avec les yeux verts quand même faut pas exagérer. Bref je voulais être Rihanna. 

Et un jour – ça y est on arrive à la partie maquillage, il fallait vraiment que je pose le contexte – j’ai décidé de chercher sur YouTube comment ressembler à Rihanna. Et là, je suis tombée sur un monde nouveau : une petite dizaine de tutoriels maquillage étaient là, à me tendre les bras pour m’apprendre à recréer les looks de Riri – Aaaaaaah !

Une chose entrainant une autre, je suis devenue accro à ces vidéos et je me suis intéressée au maquillage dans son ensemble. Je voyais bien que les maquillages de Rihanna ne donnaient rien sur moi alors j’ai commencé à chercher des solutions à mes propres problèmes : comment cacher ses boutons, comment appliquer du fond de teint, comment maquiller ses yeux etc. 

Toutes les vidéos que je regardais étaient en anglais et j’étais passionnée – depuis, grâce à ça je suis bilingue ! – j’apprenais tout et j’en voulais toujours plus. 

Puis, moi aussi j’ai eu envie de faire des vidéos, de proposer des looks que je n’avais pas encore vus et de créer mon propre contenu. J’ai donc ouvert ma première chaine Youtube – Colashood – en 2012, qui était en anglais. 

Pourquoi en anglais ? 

  1. Parce que je n’avais même pas pensé faire le faire en français un seul instant, je « ne savais pas » que ça existait chez nous ;
  2. J’avais honte – toujours pas confiance en moi – de le faire en français car peur de l’avis de mes proches et des gens qui me connaissaient et qui auraient pu me voir sur Internet. 

J’ai donc alimenté ma chaine chaque semaine, avec une ou plusieurs vidéos en anglais, à propos de la beauté, du maquillage, des coiffures… J’avais l’impression d’être dans mon petit monde bien à l’abri car la plupart de mes proches ne comprenaient pas l’anglais – au caaaaaalme

Et puis, au fil des mois et des années de plus en plus de personnes autour de moi ont su/vu que je faisais des vidéos de maquillage sur Internet. Et – pour la plupart – au lieu de se moquer de moi et me jeter (la première) pierre, ces personnes m’ont encouragée et surtout demandé de faire des vidéos en français parce que « c’est intéressant mais on comprend rien !« . 

Même Chloé Morello, une célèbre YouTubeuse Australienne m’avait encouragée à faire des vidéos en français !

Au début j’étais justement contente que personne ne comprenne rien autour de moi, puis je me suis rendu compte que je ne faisais pas ce contenu pour moi, mais bien pour aider d’autres jeunes filles et femmes à se sublimer. Et quoi de plus logique que d’aider en premier les personnes qui sont autour de soi ? Encore l’analogie de l’avion et du masque à oxygène, toujours !

J’ai donc ouvert une deuxième chaîne YouTube en français, Cola’s Hood 2oui, c’est de là que vient le « 2 » ! – et créé un nouveau blog en français aussi et ma carrière – LOL – de YouTubeuse française a démarré comme ça en 2014. 

J’étais – et je le suis toujours – ravie de faire des vidéos à propos de ma passion, de les partager avec le monde entier, de m’améliorer face caméra et d’aider des femmes à travers toute la France et au delà des frontières. 

Et puis un jour, quelque chose est arrivé. La future femme de mon cousin m’a demandé, à moi, Coline Lopes, petite YouTubeuse beauté de Marseille, de la sublimer pour le plus beau jour de sa vieWHAAAAAAAT ?!

Comme tu peux peut-être – ou pas – l’imaginer, un énorme coup de stress m’est monté et j’ai essayé de me défiler. 

Moi ? Faire TON maquillage de MARIAGE ? Celui qui sera affiché sur tous les murs de votre maison, sur toutes vos photos, celui que tu porteras sur celle de ton profil Facebook ??? Non Emilie je ne pense pas en être capable, je n’ai jamais maquillé personne, IMPOSSIBLE !

Et je l’ai fait. Elle était tellement convaincue de mes talents et tellement sure que je pourrai la sublimer que c’est elle qui m’a donné confiance. 

Bon ok, quand j’ai terminé de la maquiller, je tremblais comme une feuille et je me suis mise à pleurer sans pouvoir m’arrêter en voyant le résultat magnifique – c’est moi qui ai fait ça -, mon cousin qui attendait sa promise et surtout parce que je relâchais tout le stress que je m’étais mis moi-même depuis des semaines. 

Ça a été un élément déclencheur pour moi : je veux sublimer les femmes pour le plus beau jour de leur vie !

Je veux qu’elles se sentent plus belles que jamais, confiantes, magnifiques, fortes et juste sublimes. Je veux être celle qui mettra en lumière leur personnalité, leurs atouts, leurs désirs et leurs rêves dans les moments les plus importants de leur vie, ceux dont elles se souviendront pour toujours. 

Même si j’avais les capacités, j’avais besoin de me sentir légitime. J’ai donc passé une certification de makeup artist avec des cours en ligne.

Sincèrement, j’avais déjà pratiquement tout appris en terme de technique sur YouTube. Mais les cours sur les règles d’hygiène, comment composer son kit de maquilleuse et ceux sur les différents types de peau, d’yeux, de lèvres etc. m’ont permis de me sentir réellement pro. 

Depuis, je maquille des beautés pour les évènements les plus importants de leurs vie, je donne des cours de maquillage à domicile, sur Internet et je continue de poster chaque semaine des vidéos YouTube à propos du make up et de la beauté.

Le début d’un nouvelle aventure… avec toi !

Mais jusqu’ici, tout cela n’était qu’une partie de ma vie. J’ai grandi en ayant en tête que les études étaient importantes et, comme j’ai sauté une classe, j’avais une sorte de pression personnelle à être bardée de diplômes et à « réussir ma vie »

En parallèle de mon histoire d’amour avec le maquillage j’ai donc obtenu ma license d’information communication et mon master en nouveau journalisme. 

A la fin de mes études, j’ai voulu laisser de la place à mes vidéos YouTube, et c’est pour ça que je me suis lancée à mon compte en tant que rédactrice web, community manager et créatrice de sites Internet.

C’est un versant de ma vie que j’aime aussi beaucoup et pour être honnête, j’ai suivi ces études parce que je savais qu’elles pourraient m’être utiles pour mon rêve absolu : vivre de ma passion (le maquillage) sur Internet. 

Mais encore une fois, par peur du regard des autres et du qu’en-dira-t-on je n’ai jamais osé franchir le pas à 100 %. J’étais donc entre 3 eaux : un peu make up artist, un peu créatrice web et un peu YouTubeuse beauté. Et quand on est un peu dans tout, c’est qu’on est fondamentalement dans rien. 

Aujourd’hui, j’ai enfin décidé d’appliquer à moi-même les conseils que je donne aux femmes : j’ai mis mon masque à oxygène en premier eh oui, encore l’avion ! – et j’ai décidé d’accepter à 100 % mes rêves et mes ambitions et de m’y investir à 1 000 000 000 % – ceci fait 1 milliard. Je suis bien consciente que c’est scientifiquement impossible mais grâce à ce site je vais te prouver que c’est en fait possible quand on y croit !

Mon rêve est d’aider les femmes à prendre confiance en elles, en leur apparence et à se sentir juste SUBLIMES. On peut toutes être aussi magnifiques, fortes, déterminées et confiantes que Beyoncé. Il suffit de s’accepter telle que l’on est, de mettre en valeur nos atouts, de jouer et de détourner l’attention de nos complexes.

Tu sais ce qu’elle fait, Bee 🐝 pour ses « grandes oreilles » ? Elle met des boucles d’oreille encore plus grandes pour donner un effet de proportion ! Et c’est exactement ce qu’on est censées faire avec le maquillage ou encore avec la mode : on les adapte à sa morphologie, à ses atouts et complexes, à ses envies et à sa propre personnalité. 

Personne n’essaie plus de ressembler à personne ici. Ayons juste assez de confiance pour être fières d’être nous mêmes. Parce que nous ne sommes pas la plupart des femmes, ma belle, et que nous méritons toutes d’être sublimées sur-mesure. 


Quand j’ai compris quel était mon rêve, la première chose que j’ai faite, c’est essayer d’aider les femmes qui galéraient avec leur maquillage du teint. J’ai souffert d’acné pendant longtemps et le camouflage au naturel grâce au makeup, ça me connait !

J’ai créé la formation Flawless! pour aider les femmes comme moi, qui désirent une peau lisse, lumineuse et parfaite même si en réalité on a des boutons, des rougeurs, des tâches ou encore des cernes, parce que c’est possible.

Si tu fais partie de cette team #JeVeuxUnTeintParfait inscris-toi juste en-dessous à ma mini formation de 3 vidéos gratuites. Je vais te montrer comment camoufler tes imperfections pour avoir un teint « bonne mine » et parfait, même si ta peau ne l’est pas !